<< Voir toutes les actualités

Actualités



Collecte des déchets : les explications du Syndicat Emeraude  



La collecte des déchets a évolué depuis le 1er mars sur les communes du Syndicat Emeraude.

Suite aux difficultés rencontrées dans le cadre de la distribution des bacs à verre et à déchets végétaux et du démarrage du nouveau marché de collecte des déchets, nous tenons à vous apporter ci-joint quelque précisions/informations

 

Vous trouverez également, ci-dessous des éléments de réponse aux questions les plus fréquemment posées au Syndicat

 

Réponse à des questions spécifiques du aux changements en matière de collecte des déchets :

 

Pourquoi un seul ramassage en zone pavillonnaire ?

Les études menées par le Syndicat Emeraude ont montré que peu d’habitants du secteur pavillonnaire utilisaient le service deux fois par semaine et quand c’était le cas, les bacs n’étaient pas pleins à chaque fois. En outre, il est constaté une diminution significative de la production d’ordures ménagères : les habitants produisent moins de déchets et trient mieux. Enfin, une grosse partie de déchets destinés à la poubelle d’ordures ménagères peut être mise dans les autres bacs, notamment en triant mieux les emballages recyclables, le papier et le verre et en pratiquant le compostage avec une partie des déchets putrescibles.

La réduction nombre de passage pour les ordures ménagères va donc contribuer à une meilleure valorisation des déchets, une des principales préoccupation du Syndicat.

 

Les bacs ne risquent-ils pas de déborder si la fréquence des passages diminue ?

Pour les emballages recyclables (bac jaune), le Syndicat Emeraude peut fournir aux habitants un bac plus grand sur simple demande. Pour ce type de déchets, il est également préconisé de les compacter pour gagner de la place (bouteilles plastique, briques, cartons...). Par ailleurs, l’ensemble des pavillons du territoire vient d’être équipé de nouveaux bacs pour la collecte des déchets végétaux et les bacs à verre sont intégralement remplacés par des bacs plus grands.

 

Moins de passages = moins de services = moins de taxe ?

Il ne s’agit pas d’une « baisse de service » mais au contraire d’une optimisation du service. Inutile de continuer à collecter du « vide », de faire rouler des camions à moitié pleins avec toutes les nuisances environnementales qu’ils génèrent. Les changements ont été effectués pour améliorer les performances (techniques, environnementales et économiques) de l’ensemble de la chaîne de gestion des déchets du territoire, ce qui a notamment pour conséquence de proposer, dès 2017,  une baisse du montant de l’appel à contribution auprès des communautés d’agglomération adhérentes au Syndicat (et donc logiquement de la TEOM dont le vote des taux est effectué par les Communautés d’Agglomération) .